Movember : Comment est votre moustache/barbe monsieur ?

Movember : comment prendre soin de sa barbe et/ou moustache ?

Nous sommes en novembre donc c’est Noël qui approche à grands pas, mais aussi le Movember ou Movembre. Pour nous, c’est l’occasion de parler moustache et barbe (j’ai bien conscience de vous accorder moins d’articles). 🙃

La barbe et la moustache sont à la mode : longues, petites, laides, belles, dures, molles… Peu importe la tenue de votre pilosité faciale, l’essentiel est qu’elle reflète votre personnalité et que vous vous sentiez bien avec elle.

Movember

Découvrez la boutique Barber sur beautycoiffure.com

Movember : qu’est-ce que c’est ?

Movember ou Movembre pour les Français, est un évènement annuel initialement organisé par une fondation australienne. Chaque mois de novembre, les hommes du “monde entier” sont invités à se laisser pousser la moustache dans le but de sensibiliser et de lever des fonds pour la recherche des maladies masculines comme que le cancer de la prostate ou des testicules, c’est le même principe qu’Octobre Rose pour les femmes. On constate que les hommes sont moins attentifs à leur santé que les femmes et que les maladies masculines sont plus taboues. Les Australiens ont eu l’idée en 2003 d’inviter premièrement 30 hommes à se laisser pousser la moustache pendant 30 jours pour attirer l’attention sur le cancer de la prostate/testicules et de récolter des fonds pour la recherche médicale. Et c’est comme ça que la tradition est née !

La fondation australienne devient officiellement le Movember Foundation Charity et ne se limite plus à 30 hommes. Depuis 2007, l’Irlande, le Canada, la République Tchèque, le Danemark, le Salvador, l’Espagne, le Royaume-Uni, Israël, l’Afrique du Sud, Taïwan, les États-Unis, le Japon, le Kazakhstan, la Pologne, et la France, y participent. Movember permet aux hommes qui le souhaitent, de se laisser pousser uniquement la moustache ( enprincipe 😂). Vous pouvez faire participer votre entourage et votre réseau pour reverser aux associations de lutte contre les cancers masculins et plus particulièrement contre le cancer de la prostate.


Se laisser pousser la moustache ou entretenir sa barbe n’est pas toujours facile !

En effet, les hommes qui se sont risqués à laisser pousser leur barbe et/ou moustache sans l’entretenir vous feront tous la même remarque ( ou les conjoints/conjointes 😉): “ahhh ça gratte !”. Et ils/elles ont raison !

Quand le poil pousse et commence à recouvrir la peau, cela entraîne des tiraillements si l’on n’en prend pas soin. La peau du visage qui est dissimulée sous les poils de barbe souffre en silence parce qu’elle n’est plus assez hydratée. Voilà ce qui provoque tiraillements, démangeaisons et autres sensations de sécheresses désagréables. Et pour ceux qui ont tendance à avoir une peau déjà assez sèche, cela peut même entraîner des pellicules et ainsi rendre le port de la barbe encore plus désagréable…

Choisir sa barbe

Pour commencer, il vous faut définir l’identité que vous souhaitez donner à votre barbe et donc votre identité à vous, messieurs ! Soyez inventif, laissez parler le barbu ou moustachu original qui est en vous !

Pour quelle barbe êtes vous :

Certainement la barbe la plus portée parce que la plus accessible de par sa rapidité d’obtention et sa facilité d’entretien. Un coup de tondeuse à 3 mm une fois par semaine, un petit rasage des contours et c’est parti mon kiki !

Il existe plusieurs dizaines de coupes de barbe, sans doute la plus sollicitée et la plus admirée. Dégradée des pattes aux bajoues, sans cassures donc, elle se termine en pointe sous le menton. « La Galifot » (nom d’un célèbre barbier nantais). « La Klingon » est bien plus rare, se distingue par l’absence de moustache.

Sans doute la plus naturelle de toutes, elle pousse sans s’interroger, à droite, à gauche, elle va selon son implantation et son bon vouloir, sans se préoccuper des codes sociaux. Elle est libre et rêve des grands espaces.

Elle est reconnaissable par sa majestuosité et élégance. Elle est parfaitement structurée et longue.

Rasage mécanique ou rasage électrique ?

Réaction inflammatoire le poil ne trouve pas la porte de sortie dans le follicule et se recourbe à l’intérieur : cela provoque alors des petits boutons rouges parfois surmontés d’une pustule. Dans ce cas, pas le choix, c’est le rasage mécanique avec une mousse à raser contenant un antibactérien qui sera conseillé. En se rasant dans le sens du poil et non à rebrousse-poil. Un gel traitant et/ou une lotion antiseptique pourront être appliqués sur les boutons après rasage pour les soigner.

Pour faciliter le rasage et préparer la peau, commencer par l’humidifier avec de l’eau tiède et le savon choisi.

44% des hommes se plaignent d’avoir une barbe dure et donc pour un rasage agréable et faciliter le glissement de la lame, choisir une mousse à raser ferme et onctueuse et qui isole bien la peau. Les crèmes ou les gels riches en agents émollients et apaisants pour le rasage enrobent et assouplissent le poil.

Avec ou sans blaireau le rasage ?

Le rasage avec blaireau est conseillé dans le cas des barbes très dures, lorsque les poils repoussent dans tous les sens, ou juste pour les nostalgiques du temps passé. Choisir une crème avec blaireau qui s’émulsionne facilement dans la main ou directement sur la barbe. Utilisez le blaireau en mouvements circulaires ; il enrobe et soulève le poil et la lame glisse alors plus facilement pour raser de près. N’oubliez pas de rincer quotidiennement le blaireau.

Après le rasage : calmer l’irritation du rasoir

Pour calmer les rougeurs et les tiraillement, le produit conseillé est : le soin après-rasage. Il peut se présenter en baume, gel ou lotion :

  • Le baume, fluide, non gras, convient aux peaux sensibles, il apaise les sensations d’échauffement et hydrate l’épiderme.
  • La lotion, légèrement alcoolisée est réservée pour ceux qui souhaitent une fraîcheur tonifiante et aseptiser les petites coupures provoquées par le rasage.

Il est également conseillé d’appliquer de l’huile à barbe après chaque bain de barbe et avant chaque rencard. 😉

Appliquez une goutte d’huile sur votre barbe, après l’avoir préalablement répartie dans vos mains. À l’aide de la pulpe de vos doigts, pensez à insister sur la peau se trouvant sous les poils. En effet, si nos huiles adoucissent la barbe, elles nourrissent également la peau alors il serait bête de ne pas en profiter à cause d’un geste mal articulé quand même. Donc on le répète, ne pas oublier la peau se cachant sous vos poils de joues et de cou !

Prenez soin de vous, à très bientôt ! Marilou et toute l’équipe Beauty Coiffure 🥰🍀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.